Michel MONDAIN, nouveau Doyen composante médecine de l’UNESS.fr

En ce début d’année, nous sommes heureux d’annoncer la nomination de Michel MONDAIN, qui succède à Frédéric Huet, en tant que nouveau Doyen de la composante Médecine.

A cette occasion, nous avons interviewé Michel MONDAIN sur son rôle à jouer à l’UNESS.fr.

 

Pouvez-vous vous présenter brièvement ? (parcours, métiers…)

Je suis oto-rhino-laryngologiste, spécialisée en ORL pédiatrique au CHU de Montpellier. Je suis impliqué de longue date dans la gestion pédagogique de la Faculté de médecine Montpellier-Nîmes ou du Collège Français d’ORL et chirurgie cervico-faciale, en particulier avec l’introduction de la pédagogie numérique. Je suis Doyen de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes depuis novembre 2016.

Qu’est-ce qui vous a motivé pour devenir le doyen de la composante médecine du GIP ?

Depuis de nombreuses années, que ce soit dans le cadre de la Faculté ou dans le cadre du Collège  des enseignants de ma discipline, j’ai travaillé sur la pédagogie numérique, que ce soit sur le versant technique ou sur le versant pédagogique. Participer aux travaux du GIP à la suite du Doyen Huet me semble logique, et je remercie les membres du GIP de m’accueillir en leur sein.

Quelle vision avez-vous de l’UNESS.fr aujourd’hui ?

L’UNESS.fr est une structure remarquable, pionnière en terme de pédagogie numérique, que ce soit en terme de diffusion des connaissances, de la mise à disposition d’outils d’apprentissage, en terme de docimologie et de suivi des professionnels. Elle est par ailleurs un vecteur facilitateur majeur à l’international, en particulier dans le monde de la francophonie.

Quelles sont les orientations stratégiques de long terme que vous envisagez pour l’UNESS.fr et plus particulièrement pour la composante médecine ?

La poursuite de la structuration des activités concernant la formation initiale médicale est à poursuivre, et à développer dans tous les secteurs et métiers de la santé et du soin. L’adaptation de l’outil aux besoins de la formation continue et de la formation tout au long de la vie constitue un deuxième enjeu majeur.

Un petit mot pour conclure ?

Je tiens à remercier le GIP de m’accueillir en son sein, à la suite du Doyen Frédérique Huet, et la Conférence des Doyens de Médecine pour sa confiance.

Nous accueillons chaleureusement cette transition et remercions Michel Mondain de son adhésion et de son implication au sein du GIP de l’UNESS.fr. 

L’UNESS.fr poursuit sur 2018, sa démarche d’opérateur en proposant de nouveaux services et en accompagnant toutes les composantes.