Hybridium Santé

Porté par l'UNESS.fr et sous l'impulsion des conférences des Doyens et de la CPU (Conférence des Présidents d’Universités), Hybridium Santé propose d’engager l’ensemble des universités françaises avec santé dans une dynamique ambitieuse d’hybridation des formations et d'accompagner la réforme du premier cycle des études de santé. Le projet a été retenu par la DGESIP dans le cadre du plan de relance de l’Etat à la suite de l’appel à projets « Hybridation des formations de l’enseignement supérieur ».

1 objectif commun de mutualisation

Hybridium Santé vise à offrir aux différentes universités francophones, des supports pédagogiques pour réaliser un programme hybride pour le 1er Cycle des études en santé. Ainsi, le projet propose de mettre à disposition de la communauté, le matériel numérique suffisant pour mettre en place localement une PASS (Parcours Accès Spécifique Santé) ou Licence science de la Santé. Les contenus proposés devront faire l'objet d'une définition collégiale entre tous les acteurs dont les universités impliquées.

3 principes forts

Hybridium Santé repose sur :

  • La mutualisation de contenus numériques au travers d’une bibliothèque nationale permettant la mise en place d’activités de formation dématérialisée pour la LAS (Licence Accès Santé), le PASS (Parcours spécifique « Accès la Santé ») et la Licence  santé. 
  • La formation des formateurs à la pédagogie numérique (parcours hybrides, classes inversées) qui vise à accroître l'expertise des formateurs, à proposer un cadre national de formation et valoriser la formation.
  • L’échange des pratiques et le partage d’expérience à l’échelle nationale impliquant les UFR santé. 

3 comités pour l'organisation et le pilotage

Afin de mener à bien le projet, les acteurs s'organisent en trois comités :

  • Le comité stratégique  composé des porteurs du projet et des présidents des conférences des doyens. Il s'agit en l'occurrence d'Olivier PALOMBI, Vice-Président de l' UNESS.fr ; de Pierre WOLKENSTEIN, doyen de la faculté de médecine de l'UPEC ; de Michel MONDAIN, Doyen de la Faculté de Médecine de Montpellier ; 
  • Le comité pédagogique multidisciplinaire constitué des référents des neuf groupements régionaux d’universités, des ingénieurs pédagogiques assignés à chaque groupement, de Fabrice UHEL, Praticien Hospitalier en charge de la « Formation des formateurs » et d’Ivan SLOMA, enseignant chercheur, co-responsable de la 1ère année Licence Santé à l’UPEC, en charge de la coordination national du projet.
  • Le comité technique regroupant les ingénieurs pédagogiques sous la Coordination de Marion HENRI, Ingénieure pédagogique de l'UNESS.fr

9 groupements d'universités partenaires

Dans le cadre de sa mise en œuvre, neuf groupements régionaux d’universités ont été établis.

 

1 plan d'actions en 3 phases

1. Le tour de France

Il vise à faire un état des lieux des contenus existants au sein des UFR Santé sur le premier cycle. Ce tour de France permettra également de recueillir les besoins des facultés et enfin d'établir un référentiel commun des attendus.

2. L'école des professeurs 

La formation des formateurs est un enjeu important de ce projet. Les professeurs disposeront de contenus en lignes, de séminaire de formation suivi de certifications.

3. La production et la mutualisation 

Une mise en production des contenus numériques se fera à l'issue du recensement des contenus existants et réutilisables. Ils seront mis en ligne sous forme de catalogue de ressources constitués de capsule normalisées et indexées adaptés et permettant la mise en place de dispositifs hybrides. Une banque de questions, d’outils de suivis, de tests de positionnement et d’aide à la formation (IA) seront également mis à disposition.

Cliquez-ici pour afficher le PDF de présentation